Accéder au contenu principal

Pompe à main

Une ancienne pompe à main  décorant la cour d'une école ancienne elle aussi ,elle datait de l'époque du passage des Français.Le mots dans l’arrière plan (السعادة) signfie "le bonheur".

Commentaires

  1. De beaux outils d'antan

    As tu aussi de la neige chez toi ? on a vu qu'il neigeait au Maroc !!

    gros bisous cher Simo et à bientôt
    http://amacouria.blogspot.com

    mon autre blog n'est plus en service , je t'espère sur celui ci...
    belle semaine chez toi:-)

    RépondreSupprimer
  2. SIMO bonjour écoute je repasse dans un petit moment
    BISOU

    RépondreSupprimer
  3. Quand j'étais enfant , j'accompagnais ma grand-mère à la pompe . Bon souvenir d'enfance .
    Bises de Louise

    RépondreSupprimer
  4. @NanouB:de la neige au Maroc oui mais dans la ville où j'habite non,bonne nuit

    @France :Bisou à toi aussi.

    @not-louise: bises à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. C´est une trouvaille Simo:)
    Bon début de semaine
    Elisa

    RépondreSupprimer
  6. SIMO bonjour
    elle est énorme et si haute cette pompe
    DES outils anciens que j'aime beaucoup
    DONC il faut qu'elle reste à cet endroit
    Merci pour ce partage SIMO BISOU

    RépondreSupprimer
  7. Salut Simo ! J'arrive !+
    Dans le hameau près duquel je vis, il y en a deux, une dans jardin privé et l'autre sur le bord de la route. Je suppose que c'était celle où les gens venaient chercher de l'eau.

    RépondreSupprimer
  8. @France/Claude/Elisa /MERCI POUR VOTRE PASSAGE.

    je signale que la pompe ne fonctionne plus elle est placée sur un mur dans la cour de l'école.

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas ce genre de pompe. Je t'avais laisser un com. et il n'y est pas. J'espère que celui-ci se rendra. Merci de tes visites.

    RépondreSupprimer
  10. SIMO tu viens de faire du changement!!!!je trouve que tu as bien raison
    Le changement fait du bien *
    Je te souhaite une
    belle journée
    BISOU

    RépondreSupprimer
  11. @Solange:il se peut que lors du changement de l'apparence du blog ton com ne c'est pas enregistré,c'est pas grave merci à toi aussi pour tes passages.

    @France : oui le changement fais du bien et donne envie de continuer,merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  12. SIMO j'ai tellement froid ce matin que je passe encore rapidement te dire bonjour
    BISOU

    RépondreSupprimer
  13. @France :il fait froid aussi chez nous malgré que la journée est bien ensoleillée. bonne après midi.

    RépondreSupprimer
  14. *** Bonjour Simo ! Merci de me faire découvrir cette pompe à main !!!! encore merci et GROS BISOUS !!! ***

    RépondreSupprimer
  15. SIMO je viens te dire bonjour et je vais essayer de photographier des oiseaux bisou

    RépondreSupprimer
  16. @France/Nancy : Gros bisoux à vous deux.

    RépondreSupprimer
  17. *** Un petit bonjour en passant chez toi ! GROS BISOUS SIMO ! :o) ***

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Artistes que nous sommes !

Artistes que nous sommes !
Je scrute ce tableau diapré à l’ envers, le safran embrasse l’azur de l’Univers. Je mets des lunettes pour voir autrement une vie pleine d’espoir, où l’obscurité de la nuit est dorée et les étoiles sombres non éclairés, la femme noire dans ce monde creux liée par ce cordon au placenta bleu, Et puis, ces égratignures enfantines, un peu de sang et l’hilarité incertaine. Sublime créativité au cœur de l’homme ! Rappelle les artistes que nous sommes.

Med A.
Janvier 2016 (inspiré par le tableau “l’or de l’azur” 1967  Fondation Joan Miro à Barcelone)

Murmures

Je dis murmures, et ton absence se mélange avec mes syllabes.

Je dis absence, et le temps s’écoule lentement sur le nocturlabe.

Je dis lune, et l’obscurité de ce manque raconte notre histoire.

Je dis passé, et le fardeau du temps entrave les pas de l’espoir.

Je dis présent, et le passé se balade souvent dans mes rêves.

Je dis réalité, et les songes sont l’unique issue vers la trêve.

Je dis refuge, et je pense à ces moments passés sous la lune.

Je dis pensée, et ton souvenir éveille ces éternelles rancunes.

Je dis bruit et ces murmures se mêlent au silence nocturne.


Med A.
Mars 2016

Une vie qui s’achève

Une brise trousse les cheveux de l’été, elle l’oblige à préparer ses bagages,
un reste de soleil s'appesantit, tandis que le ciel nous livre son dernier orage,
les baigneurs, à pas lourds, se précipitent comme les rescapés d’un naufrage,
et le bateau des amours estivaux prend le large vers de nouveaux rivages.
Le sable fait ses adieux aux parasols qui abritaient les chairs morbidesses,
les feuilles arrivent à maturité, roussissent et plongent dans une légère ivresse,
les écoliers reprennent le chemin de l’école avec enthousiasme et allégresse,
la toquade s’achève dès la fin de l’été, à présent on cède la plage à la sagesse.
Dans les bois couleur de sable, au long des sentiers mal dessinés et monotones, 
j’apprécie le spectacle d’une feuille folle qui nargue, tangue et bourdonne,
elle se sacrifie pour former un beau tapis roux, pauvre victime d’automne !
Des vies qui s’achèvent, des centaines d’âmes aux pieds des arbres rayonnent.

Med.A Septembre 2015