Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2010

Avatar, j'en redemande... et vous ?

Avatar, le nom est mis sur la table. Cela faisait longtemps qu’un film n’avait pas autant déchainé les passions en bien ou en mal. Il y a ceux qui aiment, ceux qui détestent, ceux qui pissent contre le vent histoire de se prouver qu’ils ne sont pas des moutons.
« Non mais tu comprends la 3d d’avatar, elle apporte rien », « la meilleure chose dans Avatar c’est la 3d de la pub haribo avant le film… » et ainsi de suite, je vous épargne la longue litanie des possibles excuses que les gens sortent pour crier haut et fort que oui Avatar c’est un peu comme les chtis, c’est vachement surévalué par rapport au score en salle. Perso, est-ce que je suis dans le camp des casseurs de rêves, l’archétype parfait de l’aigri qui contredit pour entamer le débat ? Non pas du tout, en fait Avatar j’adore, et pire que tout j’assume complètement le fait de penser que c’est un sacré bon film et un sacré « grand » film.
Alors oui, j’en vois déjà venir avec l’argument Pochaontas, Danse avec les loups…oui sur l…

Charte de l’environnement au Maroc .

Le Maroc envisage de dévoiler cette année une charte de l’environnement destinée à réglementer la gestion des déchets liquides et solides dans tous les secteurs publics et privés, tout en préservant les ressources et les espaces naturels.
C’est une nouvelle ère qui s’ouvre, au Maroc, dans le rapport à la nature, dans la gestion des ressources de la nature, une rencontre nationale se tient à Skhirat pour dévoiler la Charte de l’environnement qu’avait souhaité le souverain marocain dans son discours du trône de juillet dernier. Un cadre général et contraignant qui va réorganiser les priorités, et le gouvernement marocain veut y associer de près la population.
La mise en œuvre de cette charte de l’environnement au Maroc s’accompagnera de la création de 16 observatoires régionaux de l’environnement et de sites d’élimination de déchets solides et liquides, pour le traitement et le recyclage des eaux avec un objectif de 260 millions de mètres cubes par an.
Mais est ce que le Maroc fera-t-il…