Accéder au contenu principal

La femme amazigh (bérbère).




La femme amazigh a su a travers l’histoire sauvegarder l’héritage culturel de notre peuple amazigh.Elle était en quelque sorte la garante d’une pérennité des traditions et coutumes de génération en génération. La grande mère était vraisemblablement l’école numéro 1 qu’affrontaient les nouvelles générations. Sa mémoire s’étendait bien à des éphémérides vielles des siècles qu’aux détails d’une vie que menaient imazighen en communauté.Elle animait les longues veillées hivernales aux travers de la narration de contes merveilleux et de légendes devant un auditoire multigénérationnel.
Elle participeait activement aux différentes activités agricoles qui rythment la vie villageoise: ramassage de olives, cueillette de figues, entretien des jardins potagers, entretien des animaux de la basse-cour en plus, évidemment, de toutes les taches domestiques; cuisine, lessive et éducation des enfants...



Actuellement encore, elle continue à jouer ce rôle dans les compagnes et monts , mais dans les villes et agglomérations riveraines, la femme joue un rôle très négatif dans l’éducation des nouvelles générations.
Souvent elle n’a pas confronté l’école ou son niveau scolaire et des plus bas. Ce qui ne lui permet pas d’ériger dans son entourage une personnalité forte en imposant sa langue et son identité culturelle.

Commentaires

  1. *** Hello Simo :o) !!!!! J'aime ces photos de la femme amazigh ! c'est une découverte pour moi et je trouve que ce que tu nous expliques est très intéressant ! Merci Simo, GROS BISOUS et bonne fin de semaine à toi et aux tiens !!!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  2. Bel hommage à la Femme Berbère, Simo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis moi meme berbere de midelt j habite besancon france

      Supprimer
    2. ravie de te connaitre,et bienvenue chez moi sur le blog de midelt

      Supprimer
  3. Bravo pour tes lignes et ces mots. OUI je suis d'accord avec toi c'est si différent nos cultures.
    Alors je pense que tu as raison d'en parler oui tu dois continuer
    Je te laisse je sors mon chien un petit moment ou même un grand instant. BYe

    RépondreSupprimer
  4. C'est dommage que les traditions se perdent, c'est un peu partout pareil. Tu as de belles photos.

    RépondreSupprimer
  5. SImo bonjour et encore merci de tes passages. Je me léve à peine donc café pour commencer ma journée
    BYE

    RépondreSupprimer
  6. @FRANCE : bonjour j'adore aussi le café.bisou

    @NANCY: merci bisou

    @claude :merci

    @solange :tu as raison ,merci et bon weekend

    @sandra : bon dimanche à toi aussi.

    RépondreSupprimer
  7. *** Un petit bonjour en ce lundi matin ! Je te souhaite un bon début de semaine Simo ! GROS BISOUS ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  8. @ NANCY /FRANCE : merci pour votre fidélité,je vous souhaite une très bonne journée.

    RépondreSupprimer
  9. Merci de ton passage SIMO tu va bien dit

    RépondreSupprimer
  10. Slt Flo, je vais très bien merci,bonne nuit

    RépondreSupprimer
  11. *** Un petit coucou à toi Simo ! passe une belle journée ! Ici à Paris il fait froid !!!!! BISES AMICALES ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  12. *** Passe un bon mercredi SIMO :o) ! GROS BISOUS à toi !!! ***

    RépondreSupprimer
  13. Sima merci de ta visite hier chez moi.
    J'espére que pour toi tout se passe bien.
    Le temps ce jour et bien assez froid mais pas
    de vent pour le moment donc c'est déjà une très belle chose
    Je te souhaite une belle journée

    RépondreSupprimer
  14. Belles photos. Les traditions se perdent c'est parfois dommage mais c'est aussi une preuve d'évolution parfois positive.Enfin c'est mon avis, toute tradition n'est pas bonne à pérenniser.

    RépondreSupprimer
  15. *** Kikou Simo !!!!! Merci pour tes passages réguliers chez moi c'est gentil ! :o) Un bisou accompagne ce petit com, je te souhaite un agréable jeudi ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  16. Simo merci pour ton message. Tu vas bien ?
    je viens de rentrer mais avec ces barrages je suis restée 1h30 dans ma voiture et encore un peu de violence ce matin là j'en ai assez
    je vais prendre le café bisou

    RépondreSupprimer
  17. Je te dis à dans trois semaines, Simo, je pars en vacances.

    RépondreSupprimer
  18. MERCI A VOUS TOUTES POUR VOTRE PASSAGE RÉGULIER,BONNE SOIRÉE.

    RépondreSupprimer
  19. OUI ce n'est pas simple cette greve mais que faire je ne sais pas .
    attendre puis voilà
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  20. Pour notre plaisir tu as retrouvé l'inspirationavec ce texte hommage à cette femme berbère, qui respire force et dignité

    Il y a beaucoup de sociétés matriarcales, la femme y a le rôle principal d'ailleurs, mais quel dommage que dans ces grandes villes elles perdent leur statut et identité car hélas un jour , ce qu'elles apportent dans les campagnes manquera cruellement

    j'aime bceaucoup le visage profond et fier de cette femme

    merci Simo et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  21. @france : bonne soirée

    @nanouB : bonne soirée

    RépondreSupprimer
  22. j'ai aussi mange le pain de Tafarnoute, c'est berbere du sud du maroc, c'est disolant qu'il reste plus rien de la culture des berberes que je connaissais pendant les annees 70s

    RépondreSupprimer
  23. Oui Ahmed c'est dommage que notre culture disparaît et c'est encore dommage que c'est à cause de notre faute.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Midelt*

MIDELT *Malgré la distance qui nous sépare et le destin qui nous éloigne, Ilm’arrive souvent de voir ton image se placer devant moi. Dans mon cœur les battements montent en crescendo En songeant te revoir et palper à nouveau Les pommes de tes reliefs infinis. Sans Toi je ne suis qu’un étranger. *Midelt : ville marocaine, c’est ma ville natale. Copyright © Med AAZEROU  24/04/2014

Le tajine marocain.

Comme le couscous le tajine est le plat traditionnel par excellence du Maroc, Il faut dire que ce mot magique est évocateur des parfums du Maghreb, c’est toujours une invitation à l’évasion et au voyage. Il tient bien son nom de l’ustensile typique en terre vernissée où non dans lequel on le cuit lentement au charbon de bois.









   ( mes deux  tajine)

Cuisiné avec un élément de base (boeuf, agneau, volaille ou poisson), Ce ragout rustique est complété selon l’humeur ou le marché, le tajine est une aubaine pour toute cuisinière dotée d’un peu de talent et d’imagination. Il peut se préparer avec toute sortes d’ingrédients, le tour de main restant à peu prés toujours le même.

Chaque cuisinière marocaine à sa recette, variations autour d’un ragout de viande ou de poisson accompagné de légumes ou même des fruits secs. Il faut veiller à bien parfumer l’ensemble ; Les épices et les aromates restent les éléments qui confèrent au tajine ce gout d’ailleurs qui le différencie d’un ragout ordinaire.…