Accéder au contenu principal

Le départ des américains de l’Irak.



Enfin le départ des américains de l’Irak. Ce moment tant attendu par la plupart des pacifistes du monde, les organisations des droits de l’homme et surtout les familles des soldats américains. Certains disent qu’ils vont sortir par la  porte et rentrer par la fenêtre, puisque les forces spéciales  vont rester pour assurer les objectifs économiques de l’Amérique et de ses alliés or est ce la solution, vu qu'on va se retrouver avec un autre régime « aussi autoritaire » ?
 Je ne vais pas faire revivre la polémique qui a secoué et diviser le monde entier en deux, ceux qui  veulent enlever le régime de Saddam mais à quel prix ! Et ceux qui sont contre tout intervention militaire. L’important c’est que dans les deux  cas je suis sur que le peuple Irakuien n’est pas content.
Je me demande toujours où est la vérité dans tout ça ? À chaque fois je me rend compte que dans le milieu politique la vérité n’existe pas il faut la chercher ailleurs.
La politique ce n’est pas mon genre comme vous le savez ce qui m’intéresse moi dans cette histoire c’est les centaines et les centaines de familles détruites : en Irak  par la mort de l’un ou des deux parents, en Amérique et les pays alliés à cause de la séparation des soldats de leurs familles ou par leur mort.
Comme toutes guerre les cicatrices vont prendre beaucoup de temps avant de disparaître à savoir que les blessures de la deuxième guerre mondiale, le Vietnam et l’Afghanistan continuent à exister jusqu’à présent.
Nous somme dans une étapes je dirai pas critique comme disent certains médias, je dirai plutôt un peu dure avec la crise économique mondiale et le changement climatique, donc   arrêtant le gaspiller nos forces dans notre autodestruction.

Commentaires

  1. Le peuple ne sait jamais vraiment pourquoi il y a la guerre, il y a toujours des intérêts cachés. Et toujours des morts inutiles.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis bien d'accord avec toi, Simo.
    La preuve des armes de destructions massives n'a jamais été faite. Quelle est la vrie raison du pourquoi les Américains sont allés la-bas, il y en un sûrement une que l'on connaîtra peut-être un jour. Une partie des soldats rendtrent au bercail et c'est bien, mais que vont faire réellement ceux qui vont rester ?
    Cette occupation et cette guerre ont entraîné un vrai chaos dans ce pays, destructions, attentats et des morts de part et d'autre, surtout du côté du peuple Irakien.
    La chute de Saddam n'a pas améliorer le sort du peuple. Malhgeureusement, je crois qu'il y a des pays dans lesquels les peuples souffrent mais on ne peut pas être les gendarmes du monde.
    Tu sais, après la fin de la seconde guerre mondiale, les Américains avaient des vues sur notre pays (le plan Marshall était le début). C'est le Général De Gaulle qui a chassé nos libérateurs, sans doute a eu-t-il raison.

    RépondreSupprimer
  3. Dieu merci, ils sont partis! La guerre de Vietnam a été assez cruelle, il ne fallait pas la refaire en Iraq. Au moins, Obama a gardé sa parole la-dessus.

    RépondreSupprimer
  4. @Solange:c'est vrai se sont tjrs les civiles qui paient le prix.merci

    @ Claude: sans doute De Gaulle a su ce que nous avons mis 60 ans a connaitre.merci.

    @Dedene :le coté positif que ce film prendra fin et que Obama a gardé sa parole.merci

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La femme amazigh (bérbère).

La femme amazigh a su a travers l’histoire sauvegarder l’héritage culturel de notre peuple amazigh.Elle était en quelque sorte la garante d’une pérennité des traditions et coutumes de génération en génération. La grande mère était vraisemblablement l’école numéro 1 qu’affrontaient les nouvelles générations. Sa mémoire s’étendait bien à des éphémérides vielles des siècles qu’aux détails d’une vie que menaient imazighen en communauté.Elle animait les longues veillées hivernales aux travers de la narration de contes merveilleux et de légendes devant un auditoire multigénérationnel. Elle participeait activement aux différentes activités agricoles qui rythment la vie villageoise: ramassage de olives, cueillette de figues, entretien des jardins potagers, entretien des animaux de la basse-cour en plus, évidemment, de toutes les taches domestiques; cuisine, lessive et éducation des enfants...


Actuellement encore, elle continue à jouer ce rôle dans les compagnes et monts , mais dans l…

Midelt*

MIDELT *Malgré la distance qui nous sépare et le destin qui nous éloigne, Ilm’arrive souvent de voir ton image se placer devant moi. Dans mon cœur les battements montent en crescendo En songeant te revoir et palper à nouveau Les pommes de tes reliefs infinis. Sans Toi je ne suis qu’un étranger. *Midelt : ville marocaine, c’est ma ville natale. Copyright © Med AAZEROU  24/04/2014

Le tajine marocain.

Comme le couscous le tajine est le plat traditionnel par excellence du Maroc, Il faut dire que ce mot magique est évocateur des parfums du Maghreb, c’est toujours une invitation à l’évasion et au voyage. Il tient bien son nom de l’ustensile typique en terre vernissée où non dans lequel on le cuit lentement au charbon de bois.









   ( mes deux  tajine)

Cuisiné avec un élément de base (boeuf, agneau, volaille ou poisson), Ce ragout rustique est complété selon l’humeur ou le marché, le tajine est une aubaine pour toute cuisinière dotée d’un peu de talent et d’imagination. Il peut se préparer avec toute sortes d’ingrédients, le tour de main restant à peu prés toujours le même.

Chaque cuisinière marocaine à sa recette, variations autour d’un ragout de viande ou de poisson accompagné de légumes ou même des fruits secs. Il faut veiller à bien parfumer l’ensemble ; Les épices et les aromates restent les éléments qui confèrent au tajine ce gout d’ailleurs qui le différencie d’un ragout ordinaire.…