Accéder au contenu principal

Moha Oulhoussein Achiban

Moha Oulhoussein Achiban, surnommé maestro par le président américain Ronald Reagan, est né à Azrou au Maroc en 1916. Il prend part à la résistance luttant pour l'indépendance du Maroc. En 1950, il commence un long parcours artistique qui lui vaut l'appellation de maestro. Il est considéré comme l'un des éminents interprètes de la chanson amazigh au Moyen Atlas. Avec l'ensemble Ahidous, composé de 21 membres, il acquiert une grande renommée sur le plan national et international. Il s'est distingué dans les différentes éditions du Festival des arts populaires de Marrakech et au Festival de Fès des musiques sacrées du monde. Il a su donner une place honorable à l'art Ahidous dans plusieurs rencontres internationales en Afrique, en Europe et aux États-Unis.

L’ahidous est une danse traditionnelle pratiquée par les tribus berbères du Moyen Atlas au Maroc, dans laquelle hommes et femmes, coude à coude, forment des rondes souples et ondulantes, accompagnées de chants (en berbère izli, izlan) rythmés par le bendir.
L'ahidous est connu pour être le divertissement préféré des Amazighs du Maroc central et leur moyen d'expression le plus complet et le plus vivant. On le danse à l'occasion des moindres fêtes et même, l'été, après la moisson, presque tous les soirs dans les villages.
Les danseurs se mettent en cercle, en demi-cercle, ou sur deux rangs se faisant face, hommes seuls, femmes seules, ou, hommes et femmes alternés, étroitement serrés, épaule contre épaule, ils forment bloc. La danse est rythmée au tambourin et par des battements de mains.Voilà je vous laisse admirer cette vidéo

Commentaires

  1. *** La vidéo de cette danse traditionnelle est très agréable à regarder, très beau moyen d'expression et à voir "en vrai" j'imagine que ça doit être un sacré beau spectacle ! MERCI SIMO ! BISES et bonne fin de semaine à toi et ta famille ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  2. C'est très intéressant, Simo. Merci pour la vidéo. Connaître les us et coutumes, chants et danses des autres pays est un enrichissement de tous les jours.

    RépondreSupprimer
  3. @NANCY: bisou a toi aussi et bon fin de semaine.

    @Claude :merci a toi aussi pour le passage.

    RépondreSupprimer
  4. SIMO
    si j'ai bien dormi et bien comme tj pas trop non. Je te souhaite une belle journée de soleil car tu en as toi

    RépondreSupprimer
  5. Je suis venue te mettre un com je ne le vois pas peut être plus tard alors bye

    RépondreSupprimer
  6. La danse et la musique vont crescendo sous la direction du maestro!

    RépondreSupprimer
  7. C'est très intéressant, est-ce tout le monde peu participer à ces fêtes ou seulement des initiés?

    RépondreSupprimer
  8. pratiques tu aussi cette coutume, cette dans et la joie qu'ils montrent à participer à cette fête ?
    quel beau rythme à cet homme et ces tenues d'un blanc immaculé!
    j'aime beaucoup cette vidéo
    bonne fin de journée Simo

    RépondreSupprimer
  9. @France : j'ai vite quitter mon ordi dsl ,bonne nuit

    @hpy : oui c'est ça le secret de la reussite.merci

    @solange: oui tout peut participer,merci

    @Nanou B :bonne weekend et merci.

    RépondreSupprimer
  10. SIMO oui je viens de rentrer je te souhaite
    une bonne soirée. je viens tout juste de terminer le repas donc maintenant repos devant la télé si je trouve un programme sympa.
    Bye et merci encore de tes passages

    RépondreSupprimer
  11. Muchas gracias por tu visita Simo. Tu blog tiene contenido muy interesante. Saludos.

    RépondreSupprimer
  12. Je pars demain Simo, donc, je vais essayer de passer te laisser un cou cou
    Bisous
    Elisa

    RépondreSupprimer
  13. MERCI A VOUS TOUS POUR LE PASSAGE ET BON DÉBUT DE SEMAINE.

    RépondreSupprimer
  14. *** Bonjour Simo ! J'espère que tu as passé un bon week-end ! je t'embrasse bien bien fort ! Bon début de semaine à toi ! ***

    RépondreSupprimer
  15. @Nancy: merci je t'embrasse.

    @mir:merci a toi aussi

    RépondreSupprimer
  16. *** Hello Simo :o) ! La forme en ce mardi matin ? je dépose chez toi une brassée de bisous et je te souhaite une agréable petite journée ! :o) @+ ***

    RépondreSupprimer
  17. KIKOU je viens te dire bonjour mais pas mal de chose à faire encore ce soir.
    J'espére que tu vas bien je te souhaite une belle soirée

    RépondreSupprimer
  18. @NANCY: je te souhaite une agréable soirée.

    @FRANCE: je suis en forme merci ,bonne et heureuse soirée.

    RépondreSupprimer
  19. *** Bonjour SIMO :o) ! je te souhaite un bon mercredi ! GROSSES BISES !!!!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  20. *** Hello Simo :o) ! Comment vas-tu aujourd'hui ? Je te souhaite un agréable jeudi ! GROS BISOUS à toi !!!! :o) ***

    RépondreSupprimer
  21. je suis retournée en arrière sur ton blog j'y découvre de si intéressantes choses
    bonne journée à toi Simo

    RépondreSupprimer
  22. *** Hello Simo :o) !! Un petit coucou en ce vendredi matin ! :o) je te souhaite une bonne journée mais surtout UN BON WEEK-END ! :o) GROS BISOUS ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour SIMO
    je viens te dire bonjour j'espére que tu vas bien .
    TU vois et non tu ne vois pas mais ici le temps est bien gris ce matin et pour demain la pluie je pense.
    Et chez toi alors vois tu du soleil!
    SI oui pense à moi bye

    RépondreSupprimer
  24. @Nancy,NanouB973, France : merci à vous toutes pour le passage, bon fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  25. OUI je viens juste de rentrer tu sais bisou Simo

    RépondreSupprimer
  26. @Flo : bisou à toi aussi.

    @Solange : bon fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  27. Un blog muy didáctico. Muchas gracias Simo por unirte a mi blog. Un saludo

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Murmures

Je dis murmures, et ton absence se mélange avec mes syllabes.

Je dis absence, et le temps s’écoule lentement sur le nocturlabe.

Je dis lune, et l’obscurité de ce manque raconte notre histoire.

Je dis passé, et le fardeau du temps entrave les pas de l’espoir.

Je dis présent, et le passé se balade souvent dans mes rêves.

Je dis réalité, et les songes sont l’unique issue vers la trêve.

Je dis refuge, et je pense à ces moments passés sous la lune.

Je dis pensée, et ton souvenir éveille ces éternelles rancunes.

Je dis bruit et ces murmures se mêlent au silence nocturne.


Med A.
Mars 2016

Midelt, avis de recherche!

J’ai besoin d’elle. Ça me rassure de savoir qu’elle est là, elle veille sur moi comme un ange gardien. Je n’envisage pas la vie sans elle. J’éprouve pour elle une inondation de passion. Jamais je n’ai imaginé me trouver dans cet état d’âme qu’on nomme, la nostalgie. Je me suis enfui et elle s’est enfuie en me laissant une légère brise de décembre. Je cherche son froid glacial et sa fraîcheur estivale. Je cherche cette sensation étrange que je ressens en la contemplant chaque matin de ma fenêtre. Je passe des nuits à rêver de cette musique que son vent me jouait en grattant les fils électriques. Je suis le seul à comprendre les mots qu’elle me chantait avec le grincement des fenêtres. Je vis dans l’espérance de me promener, à nouveau, avec elle et en elle dans ses sentiers, ses jardins, ses champs et ses ruisseaux. Je la retrouve de temps en temps, c’est vrai qu’elle est toujours magnifique malgré quelques interventions chirurgicales, mais elle n’est plus la même. D’ailleurs comme tout…

Une vie qui s’achève

Une brise trousse les cheveux de l’été, elle l’oblige à préparer ses bagages,
un reste de soleil s'appesantit, tandis que le ciel nous livre son dernier orage,
les baigneurs, à pas lourds, se précipitent comme les rescapés d’un naufrage,
et le bateau des amours estivaux prend le large vers de nouveaux rivages.
Le sable fait ses adieux aux parasols qui abritaient les chairs morbidesses,
les feuilles arrivent à maturité, roussissent et plongent dans une légère ivresse,
les écoliers reprennent le chemin de l’école avec enthousiasme et allégresse,
la toquade s’achève dès la fin de l’été, à présent on cède la plage à la sagesse.
Dans les bois couleur de sable, au long des sentiers mal dessinés et monotones, 
j’apprécie le spectacle d’une feuille folle qui nargue, tangue et bourdonne,
elle se sacrifie pour former un beau tapis roux, pauvre victime d’automne !
Des vies qui s’achèvent, des centaines d’âmes aux pieds des arbres rayonnent.

Med.A Septembre 2015